Charte de qualité
Renaissance des Appellations


Le goût du vin ne peut naturellement atteindre son originalité et devenir inimitable que par l’empreinte de son terroir et de son microclimat. Partout sur la Terre, le rapport des 4 composants : chaleur, luminosité, hydrométrie et géologie se marie différemment. C’est là la subtilité des AOC que la plante, vigne, olivier, etc., saisit chaque fois à sa manière.

C’est de cette compréhension qu’est née la grandeur des appellations qui garantissent aux consommateurs un goût lié à l’originalité d’un lieu particulier.

Pour qu’une vigne saisisse bien son terroir (minéralogie du sol et du sous-sol, orientation des pentes…) par ses racines, celui-ci doit être vivant et donc exempt de désherbants. Et pour bien capter le climat et ses multiples variantes (vents, ensoleillement, humidité…), la plante doit se développer de la manière la plus naturelle possible. En particulier, les feuilles doivent être exemptes de produits chimiques de synthèse qui troublent la photosynthèse et l’ensemble du développement de la plante vivante.

Quand une agriculture saine (biologie ou biodynamie) a bien permis, au lieu de s’exprimer, les technologies de cave et les goûts arbitraires qu’elles peuvent générer deviennent inutiles et néfastes à cette expression. Le vin garde alors son goût d’origine et sa capacité de vieillissement, avec une transparence totale pour le consommateur.

Nicolas Joly


Respectons ensemble la charte de qualité :

Le système de cotation ci-dessous inclus préalablement toutes les exigences de l’agriculture biologique et les dépasse pour permettre a une appellation de s’exprimer clairement. On a déterminé 3 stades :

Ce système incite le viticulteur à mieux agir et informe le client sur les incidences des gestes agricoles ou de cave sur l’expression des appellations. Notre esprit n’est pas de hiérarchiser chacun en fonction des actes que chacun a pu accomplir, mais au contraire de rapprocher ceux qui partagent une même philosophie agricole, qu’ils soient producteurs, distributeurs ou consommateurs. Notre but est aussi de redonner aux AOC leur pleine signification, en France comme à l’étranger, et donc de s’affranchir d’une concurrence que la technologie a considérablement amplifiée malgré l’atypicité qu’elle implique.


Tous les viticulteurs présents dans le groupe Renaissance des Appellations répondent au moins au niveau 1 de la chartre ci-dessous. Leur acceptation nécessite l’unanimité (et non la majorité) du comité de dégustation. Plus d’informations sont disponibles sur demande.

Le comité de Direction du groupe Renaissance des Appellations comprend :

Lire la suite



En savoir plus : La biodynamie